La vidéo : un outil clé pour le recruteur comme pour le recruté !

Facile à utiliser et  moderne, la vidéo est en train de révolutionner les processus de recrutement et les contacts recruteurs-recrutés. Nous assistons en France à son ascension fulgurante dans le monde des ressources humaines : employeurs et postulants, préparez-vous à changer votre approche de l’embauche, l’avenir est dans la vidéo ! Véritable alternative au CV ou au rendez-vous téléphonique, la vidéo n’est pas seulement utilisée par le recruteur pour sélectionner des candidats. Elle est aussi postée en amont sur les réseaux sociaux, par les entreprises en quête de nouveaux profils et sert par la même occasion à véhiculer les valeurs de la marque.
Voyons concrètement quelles peuvent être les utilisations de la vidéo dans un processus de recrutement, et en quoi cet outil peut permettre aux entreprises de se démarquer de leurs concurrents.

La vidéo pour les entretiens d’embauche

Prenons un exemple : votre entreprise, implantée au Mans, cherche à recruter un commercial. Vous avez sélectionné un candidat au profil intéressant, travaillant sur un poste similaire à Grenoble. Le faire déplacer semble peu pertinent et chronophage. Vous avez donc le choix : fixer un rendez-vous pour un entretien téléphonique classique ou bien vous lancer dans la modernité en convenant d’un contact vidéo !

L’entretien vidéo peut être synchrone…

C’est-à-dire en temps réel : vous vous mettez en lien grâce à un logiciel de vidéoconférence comme Skype.
Avec ce principe, des 2 côtés de la webcam, on garde le côté naturel et spontané, l’échange en direct avec son et image.

… ou en différé !

Dans ce cas, le recruteur communique au postulant un lien lui permettant de se connecter à une plateforme spécifique. Face à sa webcam, ce dernier doit répondre à une série de questions, et ce, dans les conditions réelles d’un entretien. Il bénéficie de quelques secondes pour réfléchir, puis l’enregistrement se déclenche automatiquement. Ces questions peuvent être classiques et porter sur la motivation de la personne, mais elles peuvent également prendre une tournure plus pointue et technique.

Quel sont les avantages pour le recruteur ?

Pour l’employeur, les avantages sont multiples et non négligeables : il peut évaluer en quelques minutes la présentation de la personne, sa manière de parler et sa capacité à argumenter. Dans le cadre du recrutement d’un commercial, ce moyen s’avère donc particulièrement adapté et pertinent.

La vidéo asynchrone permet aussi de revisionner l’entretien ou de le faire partager à des collègues. C’est un moyen de choisir rassurant et plus objectif qu’un CV. Il arrive parfois que certains profils atypiques soient ainsi sélectionnés alors qu’ils ne l’auraient pas été sur papier.

Alors, est-ce une chance pour le candidat ?

Selon la plupart des recruteurs, le manque de contact visuel est souvent un critère important de défiance. La vidéo fait tomber cette barrière, c’est donc positif. Cependant, le candidat ne doit pas prendre cet entretien vidéo à la légère. Comme pour un entretien en face à face, il doit se préparer : faire attention à sa position, ses mouvements, sa diction, mais aussi ne pas négliger l’arrière-plan de la prise de vue.

La vidéo pour valoriser la marque employeur

C’est là le grand virage dans le monde du recrutement : pour embaucher, les entreprises doivent plaire à leurs futurs employés, se démarquer de la concurrence et communiquer sur leurs valeurs propres. Elles n’hésitent plus à se servir de la technologie pour se différencier et imposer leur marque.

En marquant les esprits

Lancer un recrutement par vidéo permet donc de faire d’une pierre deux coups : développer la marque au travers d’une véritable campagne publicitaire et faire connaître les postes vacants.

Citons en exemple des marques comme Danone, Heineken ou encore Coca-Cola, qui passent par des sites internet spécialisés et produisent des vidéos présentant à la fois la société (historique, positionnement, production), les types de postes à pourvoir et le processus de recrutement.

Autre style pour Michel & Augustin, qui utilisent une vidéo très humoristique et percutante pour faire connaître leurs besoins en recrutement : on y voit la DRH dans une rame de métro parisien, clamant les annonces de postes à pourvoir, dans une ambiance joyeuse et bon enfant. Mission réussie ? Oui, sur toute la ligne, car l’information sur le recrutement est passée et a été diffusée sur les réseaux sociaux, les postes ont été pourvus, la marque a communiqué à moindre frais et est restée fidèle à son esprit « start-up jeune et innovante ».

… et en faisant le buzz !

Car les entreprises le savent bien, pour toucher un maximum de monde et surtout la jeune génération, il faut se mettre en avant, se faire identifier en passant par les réseaux sociaux : la vidéo doit circuler, être twittée, aller sur YouTube, Facebook ou encore sur des sites spécialisés dans le développement de la marque employeur sur le net. Ces dernières se présentent comme des facilitatrices du recrutement, elles offrent aux entreprises leurs services en tant qu’intermédiaires entre l’employeur et les candidats : production vidéos, diffusion d’annonces, mise en place d’entretiens différés, tests de langues en ligne, etc…

Pour enfin trouver LE candidat ?

Plus facile à dire qu’à faire, car les réponses des candidats après une campagne vidéo peuvent pleuvoir par milliers. Alors oui, les meilleurs CV sont peut-être dedans, mais encore faut-il que l’entreprise gère de manière rationnelle le tri et la sélection des futurs élus. Rien ne remplace donc encore les prestations d’accompagnement d’un cabinet de recrutement ou d’un service RH interne.

Certaines entreprises, comme Carrefour, ont trouvé une solution intermédiaire : utiliser la vidéo non pas pour diffuser les offres d’emploi, mais pour présenter dans leur quotidien des employés « ambassadeurs » de leur métier. Ils s’expriment sur leur poste de travail, leur parcours et surtout sur leurs motivations et leur attachement à l’entreprise. Tout est fait pour se projeter l’espace de quelques minutes dans la peau de ces employés.

La vidéo : outil d’avenir indispensable dans le recrutement

Parce que l’image a pris le dessus et que l’avenir se joue sur la communication visuelle, les entreprises doivent anticiper cette évolution dans leur processus de recrutement et adapter leur stratégie.

Les entretiens d’embauche par vidéo font de part et d’autre gagner du temps (et donc de l’argent), ils laissent plus de place à l’humain qu’au dossier papier. Quant aux vidéos dites de « marque employeur », elles sont là pour témoigner d’une certaine ambiance d’entreprise et donner envie au candidat de s’y investir pleinement.

En un mot, vous l’aurez compris, elles sont aujourd’hui devenues… indispensables !

Crédit photo : Pixabay / Unsplash

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse