5 étapes pour bien préparer les entretiens de recrutement

5 étapes pour bien préparer les entretiens de recrutement

L’activité de votre entreprise se développe et, cela devient une évidence, vous devez renforcer votre force de vente. Vous vous apprêtez donc à mener des entretiens de recrutement. Minute ! Les avez-vous bien préparés ? Faisons le point ensemble avec ces 5 étapes préalables à la rencontre avec les candidats.

 

Première étape : identifiez un profil idéal

Lorsque l’on cherche à recruter un commercial, on reçoit souvent des dizaines de candidatures. Qui sont autant de profils différents, avec leurs forces et leurs faiblesses, en adéquation ou non avec les exigences de l’emploi proposé !

C’est pourquoi, avant de recevoir des candidats, nous vous conseillons de faire à nouveau le point sur la « recrue idéale ». Quelles doivent être ses expériences ? Où doit-il avoir travaillé ? Quels logiciels doit-il maîtriser ? Quels contacts doit-il avoir ? Répondre à nouveau à toutes ces questions vous permettra de vous recentrer sur les caractéristiques indispensables de celui ou celle qui rejoindra votre force de vente.

 

Seconde étape : soyez clair sur les conditions d’embauche

Durant les entretiens, il ne doit pas y avoir de flou. Les candidats doivent savoir s’ils postulent à un CDD, un CDI, un temps plein ou un temps complet — mais cela, a priori, ils le savent depuis leur lecture de l’annonce. Vérifiez que l’ensemble de ces points de base ont été validés par les ressources humaines de votre entreprise.

Profitez-en pour voir les « à cotés » : véhicule de fonction, salaire, avantages en nature, intéressement… Les candidats auront sûrement des questions sur ces points précis. Vous ne pouvez pas ne pas y répondre !

 

Troisième étape : remettez de l’ordre dans les candidatures

C’est une évidence, mais les erreurs se produisent régulièrement : vous devez connaître les profils des candidats que vous allez recevoir, et vous devez éviter de vous tromper dans leurs parcours — pas de « donc vous étiez chez Herta pendant deux ans et vous… ah non, pardon, c’est quelqu’un d’autre ça ».

Relisez les CV et les lettres de motivation juste avant de recevoir les candidats. Surlignez ou annotez les passages qui vous intéressent ou vous intriguent. Bref, faites en sorte de ne pas perdre de temps à chercher les bonnes informations durant les entretiens, qui sont là — comme le nom l’indique — pour échanger.

 

Quatrième étape : construisez un plan pour votre entretien

Bien sûr, tous les recruteurs ont à l’esprit un ensemble de points à aborder durant un entretien. Mais il est important de formaliser cela. Le risque en s’en passant ? Oublier un point capital, et obliger le candidat à revenir.

Identifiez donc les éléments importants à évoquer durant les entretiens. Listez quelques questions. Et cochez-les au fur et à mesure de l’entretien !

 

Cinquième étape : fixez-vous des règles

Vous pensez, à froid, qu’il vous faudra au moins deux entretiens, ou une semaine de réflexion, pour choisir le bon candidat ? À chaud, il va falloir vous y tenir ! Lorsque l’on se retrouve en face d’une potentielle recrue qui sait particulièrement se vendre — c’est encore plus vrai, de fait, avec les commerciaux —, la tentation peut être grande d’annoncer « bienvenue chez nous » avant de le regretter quelques heures plus tard.

Gardez donc à l’esprit les règles fixées. Ne vous laissez pas embarquer !

 

Il est donc important de penser au maximum en amont ses entretiens de recrutement. Après tout, un entretien, cela se prépare tout autant du côté des candidats que du côté des recruteurs ! Si vous voulez poster une offre de recrutement, pensez à notre rubrique recrutement JaimeVendre !

Crédit photo : Flickr / Ribarnica

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse